PIB réel du Québec aux prix de base : baisse de 0,3 % en février 2020

Québec, le 26 mai 2020. – En février 2020, le produit intérieur brut (PIB) réel du Québec aux prix de base enregistre une diminution de 0,3 %, après avoir connu une hausse de 0,5 % en janvier. C’est ce que nous apprend la publication Produit intérieur brut par industrie au Québec, février 2020 diffusée aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec.

Recul de 0,9 % de la production de biens

Les industries productrices de biens enregistrent une baisse de 0,9 %, après avoir connu une hausse de 0,6 % en janvier. Ce recul provient essentiellement de la construction (– 2,4 %) et de la fabrication (– 1,0 %).

La diminution dans les industries de fabrication en février découle principalement des pertes observées dans les sous-secteurs de la fabrication de produits chimiques (– 5,9 %), de la fabrication d’aliments (– 2,1 %), de la fabrication de produits en bois (– 6,8 %) ainsi que de la fabrication de produits informatiques et électroniques (– 8,4 %).

Baisse de 0,1 % de la production de services

Les industries productrices de services connaissent un repli de 0,1 % en février, après avoir connu une hausse de 0,5 % en janvier. La baisse est essentiellement attribuable aux reculs dans les services de transport et d’entreposage (– 1,6 %), ainsi que dans les secteurs du commerce de gros (– 1,0 %) et du commerce de détail (– 0,5 %).

Croissance cumulative de 2,5 % du PIB réel du Québec au cours des deux premiers mois de 2020

Au cours des deux premiers mois de 2020, le PIB du Québec a été de 2,5 % plus élevé que celui de la même période en 2019. Plusieurs secteurs ont connu une croissance cumulative notable durant cette période, notamment les secteurs du commerce de gros (+ 7,5 %), des services immobiliers et des services de location et de location à bail (+ 2,9 %), des services professionnels, scientifiques et techniques (+ 5,0 %), des soins de santé et de l’assistance sociale (+ 3,8 %), ainsi que le secteur de la finance et des assurances (+ 4,7 %).

Estimation préliminaire des effets de la crise de la COVID-19 sur le PIB réel du premier trimestre

  • Le 5 mai dernier, l’Institut de la statistique du Québec a publié ses premières estimations provisoires de l’effet de la pandémie du coronavirus sur le PIB réel pour le mois de mars. Une baisse d’environ 10 % serait attribuable aux perturbations économiques liées à la pandémie du coronavirus. Pour le 1er trimestre 2020, cela pourrait se traduire par une baisse d’environ 2,7 % du PIB réel du Québec.
  • Les données officielles sur le PIB pour le mois de mars et pour le 1er trimestre 2020 seront publiées le 25 juin 2020.

 

Figures : Évolution du PIB réel par industrie au Québec et Croissance cumilative du PIB réel au Québec

 

Le PIB réel du Canada aux prix de base demeure inchangé en février

Selon les informations publiées par Statistique Canada le 30 avril dernier, le PIB réel canadien aux prix de base est demeuré inchangé en février (0,0 %). Les industries productrices de biens ont enregistré une hausse de 0,1 %, alors que la production des industries de services est restée essentiellement au même niveau. Au cours des deux premiers mois de 2020, le PIB réel canadien a été de 2,0 % plus élevé que celui de la même période en 2019.

Produit intérieur brut réel par industrie1
(variation en pourcentage)

2019 2020


Variation annuelle Variation mensuelle Variation cumulative2

Janvier Février

Québec 2,9 0,5 – 0,3 2,5
Canada 1,6 0,2 0,0 2,0

1. Les niveaux du produit intérieur brut par industrie sont évalués aux prix de base en dollars enchaînés (2012), désaisonnalisés et annualisés.
2. Deux premiers mois de 2020 par rapport aux mêmes mois de 2019.
Sources : Institut de la statistique du Québec et Statistique Canada.

Commentaire : la pandémie du coronavirus et le blocus ferroviaire en février

L’environnement économique du Québec a été marqué par deux éléments importants en février. Le premier est relié à la pandémie du coronavirus qui a commencé à avoir des répercussions sur l’économie du Québec. Le second est attribuable au blocus ferroviaire qui a eu une incidence sur le transport de marchandises. Toutefois, il est difficile de départager précisément leurs effets respectifs sur le PIB du Québec.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation

Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Compte Twitter : twitter.com/statquebec