Légère augmentation du nombre de naissances au Québec en 2019, la première depuis 2012

Québec, le 29 avril 2020. – En 2019, on estime à 84 200 le nombre de naissances au Québec, un nombre légèrement supérieur à celui enregistré en 2018 (83 840). Cette faible augmentation (environ 0,4 %) est la première observée depuis 2012. Ces résultats sont tirés du Bulletin sociodémographique publié aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec. Ce bulletin accompagne la diffusion des données provisoires sur les naissances et la fécondité au Québec en 2019.

Nombre de naissances et indice synthétique de fécondité, Québec, 1975-2019


Figure : Nombre de naissances et indice synthétique de fécondité, Québec, 1975-2019

Source : Institut de la statistique du Québec.

Hausse des naissances, mais pas de la fécondité

La hausse du nombre de naissances observée entre 2018 et 2019 s’explique par une augmentation du nombre de femmes en âge d’avoir des enfants et non par une hausse de la fécondité. De fait, l’indice synthétique de fécondité s’établit à 1,58 enfant par femme en 2019, soit tout juste en deçà de celui observé en 2018 (1,59 enfant par femme).

L’indice synthétique de fécondité au Québec est inférieur à 1,6 enfant par femme pour une deuxième année consécutive. Il s’était maintenu au-dessus de ce niveau de 2006 à 2017, atteignant un maximum de 1,73 enfant par femme en 2008 et en 2009. Depuis 1970, l’indice se situe sous le seuil de remplacement des générations (2,1  enfants par femme).

La baisse de l’indice synthétique de fécondité est liée à la diminution des taux de fécondité chez les femmes de moins de 30 ans. Au-delà de cet âge, la hausse des taux observée pendant plusieurs années semble depuis peu laisser place à une certaine stabilisation.

Augmentation de la fécondité dans 11 régions du Québec en 2019

De manière générale, la fécondité dans les régions du Québec a connu une évolution à la baisse au cours de la dernière décennie. En 2019, on a cependant enregistré une hausse de l’indice dans 11 des 17 régions administratives du Québec par rapport à 2018. La fécondité demeure la plus élevée dans le Nord-du-Québec (2,6 enfants par femme), alors qu’elle est la plus faible à Montréal et dans la Capitale-Nationale (moins de 1,5 enfant par femme).

L’indice synthétique de fécondité correspond au nombre moyen d’enfants qu’auraient un groupe de femmes si elles connaissaient, tout au long de leur vie féconde, les niveaux de fécondité par âge d’une année donnée.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation

Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Compte Twitter : twitter.com/statquebec