Obtenir un diplôme avant l’âge de 20 ans : une analyse ancrée dans une perspective des parcours de vie

L’obtention d’un diplôme en cinq ans ou moins chez les jeunes nés au Québec à la fin des années 1990

Ce document vise à offrir un premier portrait détaillé des caractéristiques liées à l’obtention ou non d’un diplôme en cinq ans ou moins chez les jeunes Québécois visés par l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ), soit les jeunes nés au Québec âgés d’environ 17 ans en 2015. Il a été produit à la demande du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) qui en a assuré le financement.

Les résultats présentés dans ce document s’appuient sur les données recueillies auprès des parents, des enseignants ou des jeunes lors des différents volets de l’ELDEQ ainsi que sur les données provenant des épreuves ministérielles de la 6e  année du primaire et des fichiers administratifs du MEES.

Le document se divise en trois sections. La première présente les sources de données et les méthodes d’analyse utilisées (uniquement des méthodes d’analyses bivariées) ainsi que la portée et les limites des résultats. La deuxième section présente les faits saillants tandis que la troisième section contient les tableaux synthèses rassemblant les résultats des analyses effectuées. Ces analyses avaient comme objectif de cerner les liens entre l’obtention ou non d’un diplôme en cinq ans ou moins et les caractéristiques suivantes : 1) les caractéristiques individuelles, familiales ou relatives à l’environnement social et scolaire des jeunes de 17 ans ; 2) le rendement et le risque de décrochage scolaire évalués lorsque les jeunes étaient au primaire et au secondaire ; 3) l’état de développement dans cinq domaines évalué par les enseignants alors que les jeunes étaient à la maternelle.