Le taux de couverture global des régimes de pension agréés au Québec est en diminution depuis 2015

Montréal, le 25 septembre 2019. – En 2007, il y avait 1 478 072 travailleuses et travailleurs détenant un régime de pension agréé (RPA) au Québec. Ce nombre a atteint un sommet de 1 566 092 en 2012. Toutefois, la baisse du nombre d’adhérents, surtout chez les hommes, conjuguée à une hausse de l’emploi, a entraîné une diminution du taux de couverture global des RPA à partir de 2015. De 42,0 % en 2007, ce taux a fléchi d’environ deux points de pourcentage depuis 2015 pour se situer sous les 40 % en 2017. Ces résultats sont tirés de l’article Les régimes de pension agréés au Québec : mise à jour publié aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec.

 

Taux de couverture d'un RPA, 2007-2017


Figure : Taux de couverture d'un RPA, 2007-2017

Source : Statistiques Canada, Base de données sur les régimes de pensions au Canada, 2019. Adapté par l'Institut de la statistique du Québec.

 

En 2017, le nombre de travailleuses détenant un régime de pension agréé dépasse celui des travailleurs

En 2017, on compte 785 900 travailleuses québécoises qui détiennent un RPA, comparativement à 767 700 travailleurs. En 2007, la situation était inversée alors que 757 500 hommes détenaient un RPA contre 720 600 femmes.

 

Nombre d'adhérents à un RPA selon le sexe, 2007-2017


Figure : Nombre d'adhérents à un RPA selon le sexe, 2007-2017

Source : Statistiques Canada, Base de données sur les régimes de pensions au Canada, 2019. Adapté par l'Institut de la statistique du Québec.

 

Les travailleuses et les travailleurs du Québec sont davantage couverts par un RPA que leurs homologues d’ailleurs au Canada

En 2017, le taux de couverture des RPA chez les Québécoises (42,3 %) est plus élevé que chez les travailleuses des autres principales provinces (Ontario, Alberta et Colombie-Britannique), où les taux se situent entre 31,7 % et 39,0 %.

Les travailleurs québécois montrent aussi un taux de couverture supérieur à celui des travailleurs des autres principales provinces. L’écart demeure cependant limité avec l’Ontario. En 2017, le taux de couverture des RPA chez les travailleurs ontariens s’établit à 35,9 % comparativement à 37,3 % chez les travailleurs québécois. Les travailleurs de la Colombie-Britannique, quant à eux, affichent le taux le plus faible, à moins de 30 % en 2017.

Même s’ils demeurent majoritaires, les régimes à prestations déterminées diminuent en importance

En 2007, près de 85 % des travailleuses et des travailleurs couverts par un RPA avaient un régime de pension à prestations déterminées. En 2017, ce taux glisse à environ 78 %, ce qui représente environ 1 206 000 travailleuses et travailleurs. Par ailleurs, le nombre de travailleuses et de travailleurs couverts par un régime à cotisations déterminées est passé de 160 500 à 224 000 durant cette période.

 

Régime de pension agréé (RPA)

Régime privé offert par l’employeur ou par un syndicat enregistré auprès de l’Agence des douanes et du revenu du Canada et, dans la plupart des cas, auprès d’un organisme de régie de rentes. Les prestations de retraite sont financées par les cotisations régulières de l’employeur et de l’employé, lorsqu’applicable, ainsi que par les revenus de placement résultant de ces cotisations. Le taux de couverture des RPA est obtenu en faisant le ratio du nombre d’adhérents à un RPA sur le nombre de travailleurs salariés et de travailleurs autonomes constitués en société.


Régime à prestations déterminées (RPD)

Le régime à prestations déterminées est un RPA en vertu duquel les prestations sont définies selon une formule stipulée dans le texte du régime. Les cotisations de l’employeur ne sont en général pas déterminées à l’avance, mais sont fonction des coûts liés à la rente promise, compte tenu des cotisations des employés, le cas échéant. Les prestations correspondent à un montant fixé ou sont déterminées selon une formule donnant droit à un élément de retraite pour chaque année de service.


Régime à cotisations déterminées (RCD)

Le régime à cotisations déterminées est un RPA en vertu duquel l’employé et l’employeur sont tenus de cotiser selon un taux précis, un taux variable ou une autre méthode de calcul. La valeur des cotisations accumulées est appliquée au moment de la prise de la retraite pour offrir un revenu de pension. Contrairement au RPD, le montant des cotisations est connu, mais la valeur des prestations n’est connue qu’au moment où l’employé prend sa retraite. Les prestations reçues sont fonction des profits de placement et du taux d’accumulation des cotisations.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation

Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Compte Twitter : twitter.com/statquebec