Trois régions contribuent de façon importante à la croissance économique en 2016

Québec, le 6 septembre 2018. – Selon les dernières données annuelles publiées dans les Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec en avril dernier, le produit intérieur brut (PIB) aux prix de base en dollars courants pour l’ensemble du Québec se chiffre à 364,6 milliards de dollars en 2016, ce qui correspond à une hausse de 2,8 % par rapport à l’année 2015. Trois régions contribuent à plus de la moitié de la croissance du PIB du Québec en 2016 : Montréal (+ 2,5 %), la Montérégie (+ 3,5 %) et la Capitale-Nationale (+ 2,5 %). C’est ce que nous apprend la publication Produit intérieur brut régional par industrie au Québec, édition 2018 diffusée aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec.

Hausse quasi généralisée dans l’ensemble des régions

Hormis la Côte-Nord (– 0,3 %), toutes les régions du Québec connaissent une augmentation de leur PIB en 2016. Pour certaines régions, le taux de croissance du PIB dépasse les 4 %, soit pour le Nord-du-Québec (+ 12,5 %), la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (+ 6,5 %) et l’Abitibi-Témiscamingue (+ 5,3 %).  

Industries de services : toutes les régions contribuent à la hausse  

En ce qui concerne l’ensemble du Québec, les industries de services augmentent leur niveau d’activité de 3,1 % en 2016. Toutes les régions contribuent à cette hausse. Certaines régions affichent des croissances plus élevées, dont Laval (+ 3,8 %), le Nord-du-Québec (+ 3,5 %), Lanaudière (+ 3,5 %), Montréal (+ 3,5 %), la Montérégie (+ 3,2 %) et le Centre-du-Québec (+ 3,2 %).

La hausse dans les industries de biens provient de certaines régions

En 2016, la production des industries de biens augmente de 2,0 % pour l’ensemble du Québec. Plusieurs régions connaissent des augmentations notables, dont le Nord-du-Québec (+ 17,1 %), la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (+ 13,6 %), l’Abitibi-Témiscamingue (+ 8,6 %) et le Bas-Saint-Laurent (+ 6,0 %). Toutefois, la production de biens diminue dans cinq régions, notamment dans la région de Montréal (– 1,2 %) et celle du Saguenay–Lac-Saint-Jean (– 1,4 %).

Les RMR de Montréal et de Québec contribuent de façon importante à la croissance économique de la province

Avec une hausse de son PIB de 3,0 % en 2016, la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal contribue de façon importante à la croissance économique du Québec. La RMR de Québec, qui est la deuxième en importance sur le plan économique, connaît une hausse de son PIB de 2,9 %.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation

Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Personne-ressource
Mario Beaulieu
Tél. : 418 691-2411, poste 3172
Courriel : mario.beaulieu@stat.gouv.qc.ca

Compte Twitter : twitter.com/statquebec