Les ménages québécois dépensent de plus en plus pour les services de télécommunication donnant accès aux contenus culturels

Montréal, le 23 octobre 2018. – De 2010 à 2015, le montant que les ménages québécois ont dépensé chaque année en moyenne pour la culture et les médias est demeuré relativement stable, avoisinant les 2 700 $. Cependant, les ménages ont modifié la manière dont ils répartissent ce montant entre différents postes de dépenses. Ils ont augmenté leurs dépenses pour les produits permettant d’accéder aux contenus culturels dématérialisés, tels que les services d’accès à Internet, de téléphonie cellulaire et d’accès au câble, au détriment des dépenses pour les produits culturels traditionnels. C’est ce que révèle l’étude publiée aujourd’hui par l’Observatoire de la culture et des communications de l’Institut de la statistique du Québec.

L’influence du numérique

La dématérialisation des produits culturels et l’augmentation des capacités de transmission des réseaux de télécommunication ont multiplié les façons d’accéder à la culture et aux médias. Ces changements ont amené les ménages québécois à acquérir de nouveaux équipements et à recourir à de nouveaux services leur donnant accès aux contenus culturels.

Déclin des dépenses pour les biens culturels et accroissement de celles pour les services de télécommunication

De 2010 à 2015, les ménages québécois ont modifié la manière dont ils répartissent leurs différentes dépenses à l’intérieur du budget « culture et médias ». Ils ont augmenté leurs dépenses pour des produits donnant accès aux contenus culturels dématérialisés, tels que les services d’accès à Internet (dont la dépense par ménage est passée de 358 $ en 2010 à 451 $ en 2015), de téléphonie cellulaire (468 $ en 2010 et 689 $ en 2015) et d’accès au câble et autres services de télédistribution (488 $ en 2010 et 558 $ en 2015), qui sont regroupés sous le terme de « services de télécommunication ».

Ainsi, les dépenses pour l’ensemble des services de télécommunication ont fait un bond de 384 $, passant de 1 314 $ en 2010 à 1 698 $ en 2015, alors que l’ensemble des autres dépenses pour la culture et les médias a diminué de 342 $ au cours de la même période, passant de 1 395 $ en 2010 à 1 053 $ en 2015.

 

Dépenses moyennes des ménages1 pour les services de télécommunication2 par rapport aux autres dépenses pour la culture et les médias, en dollars courants, Québec, 2010 à 2015


Figure : Dépenses moyennes des ménages pour les services de télécommunication par rapport aux autres dépenses pour la culture et les médias, en dollars courants, Québec, 2010 à 2015.

1. La dépense moyenne pour un poste est calculée en tenant compte de tous les ménages, y compris ceux n'ayant pas effectué de dépense pour ce poste.
2. Les dépenses en services de télécommunication sont constituées des dépenses pour les services Internet, de téléphonie cellulaire et de télédistribution (câble et satellite).

Source : Statistique Canada, Enquête sur les dépenses des ménages (EDM), fichiers maîtres. Adapté par l'Institut de la statistique du Québec.

 

Ces constats permettent de faire l’hypothèse que les ménages québécois ont transféré vers les services de télécommunication les montants qu’ils dépensaient autrefois pour les produits culturels traditionnels (livres, CD, DVD, entrées au cinéma, etc.) et les équipements destinés à leur consommation (téléviseurs, systèmes audio, etc.).

Les données proviennent de la publication Optique culture, no 62 que l’on peut consulter sur le site Web de l’Institut de la statistique du Québec.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation

Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Compte Twitter : twitter.com/statquebec