Les femmes continuent de consacrer plus de temps aux activités domestiques

Québec, le 15 mars 2018. – Au Québec, en 2015, les femmes âgées de 25 à 64 ans consacrent en moyenne, au cours d’une journée représentative d’une semaine, un total de 3 h 46 aux activités domestiques. Chez les hommes du même groupe d’âge, cette durée s’élève à 2 h 38. Il s’agit d’une différence d’un peu plus d’une heure par jour entre les hommes et les femmes.

Ce résultat est tiré du bulletin Coup d’œil sociodémographique, numéro 62, publié aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec. Ce bulletin accompagne la mise à jour, pour l’année 2015, des données sur l’emploi du temps diffusées sur le site Web de l’Institut de la statistique du Québec et tirées de l’Enquête sociale générale, cycle 29 : Emploi du temps de Statistique Canada. Les statistiques permettent de comparer l’emploi du temps de la population âgée de 15 ans et plus selon diverses caractéristiques, dont le groupe d’âge, la situation domestique, l’activité principale et le revenu. On s’intéresse à l’ensemble des activités effectuées au cours d’une journée soit, outre les activités domestiques, les activités professionnelles, le sommeil, les soins personnels et l’alimentation, le temps libre et le transport.

Les activités domestiques occupent surtout le temps des parents d’enfants âgés de moins de 5 ans

Les activités domestiques mobilisent plus de temps chez les parents dont l’enfant le plus jeune est âgé de moins de 5 ans : les mères consacrent à ces activités un total de 5 h 20 au cours d’une journée représentative d’une semaine, contre 3 h 56 pour les pères. En revanche, lorsque le plus jeune enfant est âgé d’au moins 5 ans, les mères et les pères passent respectivement 3 h 50 et 2 h 55 de la journée à accomplir ces activités.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Sources :