Au Québec, en 2016, les ménages ont dépensé en moyenne 52 400 $ pour leur consommation courante, principalement pour le logement, le transport et l’alimentation

Québec, le 26 juillet 2018. – Au Québec, en 2016, les dépenses totales des ménages sont estimées, en moyenne, à environ 70 900 $ par ménage. De ce montant, 74 % (52 400 $) sont affectés à la consommation courante, 18 % (12 500 $) aux impôts sur le revenu, 7 % (4 800 $) aux paiements d’assurance individuelle et collective et aux cotisations à des régimes de pension de retraite, et 2 % (1 100 $) aux transferts en argent (cadeaux en argent, pensions alimentaires ou dons de bienfaisance). En proportion de la consommation totale cou­rante, le poste le plus important est le loge­ment (27 %), suivi du transport (18 %) et de l’alimentation (16 %).

Ces résultats sont tirés du bulletin Coup d’œil sociodémographique, numéro 67, publié aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec. Ce bulletin accompagne la mise à jour de données sur les dépenses diffusées sur le site Web de l’Institut et tirées de l’Enquête sur les dépenses des ménages de Statistique Canada. Les statistiques permettent de comparer les dépenses des ménages québécois selon diverses caractéristiques, dont le revenu, le type de ménage, le mode d’occupation du logement, l’âge de la personne de référence du ménage et la taille de la région de résidence.

Des différences dans le profil de consommation courante selon le revenu

Les ménages du quintile supérieur de revenu dépensent en moyenne presque quatre fois plus en consommation courante que les ménages du quintile inférieur (90 800 $ contre 24 500 $). Ces ménages consacrent une part plus importante de leurs dépenses de consommation courante aux postes « loisirs » (8 % contre 4 % dans le cas des ménages du quintile inférieur) et « transport » (19 % contre 14 %).

À l’inverse, une part moins élevée de la consommation courante des ménages du quintile supérieur est affectée au poste « logement » (25 % contre 37 %). À noter qu’on n’observe pas de différence significative entre les ménages des quintiles supérieur et inférieur en ce qui a trait à l’importance relative des dépenses alimentaires (15 % pour les deux groupes).

La consommation courante des ménages comprend les postes de dépenses suivants : dépenses alimentaires, logement, dépenses courantes, ameublement et équipement ménagers, vêtements et accessoires, transport, soins de santé, soins personnels, loisirs, éducation, matériel de lecture et autres imprimés, produits de tabac et boissons alcoolisées, jeux de hasard, et dépenses diverses.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation

Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Compte Twitter : twitter.com/statquebec