Les régions de la Chaudière-Appalaches et de l’Outaouais dominent au chapitre de la croissance de l’investissement régional en 2017

Québec, le 27 juillet 2017. – Selon les perspectives pour 2017, les dépenses d’investissements privés et publics croissent dans 12 des 17 régions administratives du Québec. La progression est particulièrement forte dans les régions de la Chaudière-Appalaches (+ 23,4 %), de l’Outaouais (+ 22,5 %), du Saguenay–Lac-Saint-Jean (+ 18,7 %), du Bas-Saint-Laurent (+ 14,1 %), de Lanaudière (+ 11,8 %), de Montréal (+ 11,4 %), des Laurentides (+ 10,8 %), de la Mauricie (+ 8,7 %) et du Centre-du-Québec (+ 7,3 %). Les perspectives pour 2017 ainsi que les données provisoires pour 2016 et réelles pour 2015 sur l’investissement régional sont tirés du bulletin Investissements privés et publics diffusé aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec.

Importance de l’investissement du secteur des services publics

En 2017, l’investissement du secteur des services publics composé des industries dont l’activité principale est l’exploitation des services d’électricité, de gaz et d’eau contribue fortement à la croissance des régions de la Chaudière-Appalaches (+ 262,0 %), du Saguenay–Lac-Saint-Jean (+ 54,2 %), de Lanaudière (+ 52,1 %), de l’Outaouais (+ 42,1 %), des Laurentides (+ 28,9 %), du Bas-Saint-Laurent  (+ 24,3 %), de la Mauricie (+ 14,1 %) et de Montréal (+ 4,3 %).

Perspectives favorables de l’investissement public

Les perspectives d’investissement public s’améliorent depuis 2015. Les régions du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de la Capitale-Nationale, de la Mauricie, de Montréal, des Laurentides et du Centre-du-Québec enregistrent une troisième année de hausse consécutive en 2017, alors que la région de la Côte-Nord subit une quatrième année de baisse.

Forte perspective de croissance de l’investissement dans les RMR du Québec

Les régions métropolitaines de recensement (RMR) de Gatineau (+ 20,6 %), de Trois-Rivières (+ 18,5 %), de Saguenay (+ 9,8 %), de Montréal (+ 9,2 %) et de Québec (+ 7,7 %) devraient connaître une croissance supérieure à celle de l’ensemble du Québec (+ 4,9 %) en 2017.

Sur le Web

Pour l’ensemble du Québec, des régions administratives et des régions métropolitaines de recensement, les données relatives aux dépenses en immobilisation privées, publiques et résidentielles par industrie, ainsi que les dépenses en réparation et celles liées à certains produits de propriété intellectuelle, pour la période allant de 2006 à 2017, sont disponibles à l’adresse suivante : stat.gouv.qc.ca/statistiques/economie/investissements/prives-publics/index.html

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Sources :