Les jeunes de 15 à 17 ans sont de grands consommateurs de boissons sucrées

Montréal, le 20 avril 2017. – L’Institut de la statistique du Québec rend public aujourd’hui un bulletin Zoom santé qui dresse un portrait des personnes qui consomment différents types de boissons sucrées : gazeuses, à saveur de fruits, pour sportifs et énergisantes.

Cette étude montre qu’avec le cumul des divers types de boissons sucrées, la consommation régulière touche quatre Québécois sur dix et est plus répandue chez les hommes (52 %) ainsi que chez les jeunes de 15 à 17 ans (63 %). Les personnes sédentaires et les fumeurs réguliers sont également dans cette catégorie, tout comme les personnes qui considèrent négativement leur état de santé générale et leur santé buccodentaire. Pour les jeunes de 15 à 17 ans, on note que 39 % d’entre eux consomment de façon régulière des boissons à saveur de fruits.

Lorsque l’on considère les boissons gazeuses seulement, les résultats indiquent que la moitié des Québécois de 15 ans et plus en consomment de manière occasionnelle ou régulière. Quand on tient compte uniquement de la consommation régulière, on constate qu’elle est plus répandue chez les hommes (33 %) que chez les femmes (19 %), de même que chez les personnes âgées de 45 à 64 ans (28 %).

Cette étude repose sur les données de l’Enquête québécoise sur la santé de la population, 2014-2015, menée par l’Institut de la statistique du Québec à la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux. Pour plus d’information sur cette enquête réalisée auprès de 45 760 personnes dans 17 régions sociosanitaires, on peut consulter le site Web dont l’adresse figure dans la source ci-dessous.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Sources :